Akenia.fr » Maison » Charnière : Qu’est ce que c’est ?
Le

Charnière : Qu’est ce que c’est ?

Une charnière est un ensemble de deux pièces métalliques qui sont liées au milieu par un même axe, ce qui leur permet de tourner et formant ainsi une véritable articulation mécanique. Cette petite pièce est très utilisée dans de nombreux métiers, mais le plus fréquemment en menuiserie ou elle est utilisé pour créer de nombreux objets à battant comme des portes par exemple. Une charnière est composée de 3 pièces : le charnier (immobile, fixé sur le montant de la porte), le gond (axe), la charnière (mobile, fixé directement sur la porte).

Les différents types de charnières

Il faut dans un premier temps différencier une charnière d’une paumelle. Bien qu’ayant toutes les deux la même fonction, la paumelle se distingue par le fait que ses différentes parties sont séparables ce qui n’est pas le cas pour une charnière. Il existe plusieurs types de charnière parmi lesquelles on peut citer :

  • Charnière invisible : On la retrouve généralement en cuisine, elle n’est pas apparente quand la porte est fermée, car elle est encastrée dans le chant de la porte.
  • Charnière à ressort : Permets à la porte de se refermer d’elle-même
  • Charnière à briquet : On la retrouve généralement dans les portes d’armoires anciennes, elles sont souvent en laiton et possèdent une extrémité arrondie.
  • Charnière à souder : soudable et donc utilisable sur les portes en fer ou en métal.
  • Charnière à friction : Permets de garder la porte ouverte et d’empêcher qu’elle se referme.
  • Charnière piano : Celle-ci est beaucoup plus utilisé pour ouvrir des coffres et des malles.

Il existe un grand nombre d’autres charnières, mais il est malheureusement impossible de tous les citer.

Bien choisir sa charnière

Pour faire une bonne porte, il faut une bonne charnière, et trouver la charnière qu’il vous faut dépend d’un certain nombre de paramètres qui sont :

  • La nature du support : Si le support est en métal, il est préférable d’utiliser une charnière à souder alors que sur un support d’un autre type on peut opter pour une charnière à visser.
  • Lieu de fixation : Si la charnière va être posée sur une porte extérieure, mieux vaut qu’elle soit en inox afin de ne pas rouiller, si c’est pour une porte intérieure alors n’importe laquelle fera l’affaire.
  • Poids de la pièce : Plus grande est la porte ou toute autre pièce qu’il faudra articuler, et plus solide devra être la charnière, une charnière trop fragile (comme celle en laiton par exemple) cédera facilement face au poids d’une grande porte.

Une fois avoir garanti le bon fonctionnement et la sécurité de votre installation, la suite est une question de goût et reste un choix personnel.

Plus d'informations :